• Voulez-vous participer Ă  la suite de la mobilisation ?

    Merci pour votre inscription !
    Invitez vos proches Ă  rejoindre cette campagne.

  • PĂ©nibilitĂ©

    60ans

    Il n'y aura plus aucun départ à la retraite avant 60 ans. Plus d'infos

    Marins, infirmiĂšres, aides soignantes, sage-femmes, cheminot·es, Ă©goutiers, Ă©lectriciens
 Dans de nombreux rĂ©gimes, la mobilisation des salarié·es a permis de mettre en place des dĂ©parts dĂšs 55 ou 57 ans pour compenser la pĂ©nibilitĂ© du mĂ©tier. L’ensemble de ces rĂ©gimes seront supprimĂ©s. A la place, un « compte pĂ©nibilitĂ© » Ă  minima qui permettra au mieux de partir Ă  60 ans. Quand on sait que l’espĂ©rance de vie en bonne santĂ© d’un ouvrier est de 59 ans, on mesure qu’ils finiront en invaliditĂ© ou au chĂŽmage avant mĂȘme la retraite.

  • PĂ©nibilitĂ©

    6critĂšres

    Il n'y aura plus que 6 critÚres pour définir la pénibilité au travail. Plus d'infos

    Seuls 6 critĂšres seront dĂ©sormais pris en compte : les tempĂ©ratures extrĂȘmes, le bruit, le travail de nuit, le travail en Ă©quipes successives alternantes, le travail rĂ©pĂ©titif, les activitĂ©s exercĂ©es en milieu hyperbare. Exit le port de charges lourdes, le travail postĂ© etc. Des critĂšres trĂšs discriminants pour les femmes : depuis la mise en place du compte pĂ©nibilitĂ© dans le privĂ© 75% des salariĂ©.e.s qui y ont acquis des points sont des hommes.

  • En Ă©tudes

    đŸ‘©â€đŸŽ“

    Le temps de formation n’est toujours pas pris en compte pour le calcul de la retraite. Plus d'infos

    Rien ne prĂ©voit dans le projet du gouvernement de prendre en compte les annĂ©es d’études. C’est pourtant autant d’annĂ©es de travail pendant lesquels il ne sera pas possible d’accumuler des points sans combiner Ă©tudes et travail, ce qui menace la rĂ©ussite de chacun.e dans sa formation.

  • En Ă©tudes

    😡

    La précarité... toute la vie ? Plus d'infos

    PrĂ©caritĂ© pendant les Ă©tudes, puis prĂ©caritĂ© au travail et enfin prĂ©caritĂ© Ă  la retraite ? Belles perspectives pour les jeunes ! Le gouvernement nous rassure en disant que les jobs Ă©tudiants nous rapporteront quelques « points retraite »... mais qui ne compenseront ni le recul de l’ñge de dĂ©part ni la prise en compte de l’ensemble de la carriĂšre au lieu des 25 meilleures annĂ©es.

  • Cadre

    25années

    Ne plus calculer la retraite à partir des 25 meilleures années pénalisera particuliÚrement les carriÚres ascendantes. Plus d'infos

    La prise en compte de l’ensemble de la carriĂšre pour le calcul de la retraite pĂ©nalisera particuliĂšrement les carriĂšres ascendantes, plus frĂ©quentes chez les cadres. Plus la diffĂ©rence entre le dĂ©but et la fin de carriĂšre sera importante, plus le montant de la pension sera Ă©loignĂ© du salaire de fin de carriĂšre. La consĂ©quence: plus de maintien du niveau de vie une fois Ă  la retraite.

  • Cadre

    10%

    10% des cadres seront exclus de la retraite par répartition. Plus d'infos

    Les cadres supĂ©rieurs ne pourront plus cotiser sur la totalitĂ© de leur salaire. Cela limitera les ressources pour financer les retraites et les renverra vers des systĂšmes d’épargne individuelle pour maintenir leur niveau de vie.

  • Cadre

    💾

    Le risque de voir sa retraite partir en fumée. Plus d'infos

    Pour maintenir leur niveau de vie une fois Ă  la retraite, les cadres seront renvoyĂ©s vers l’épargne retraite et les fonds de pension. Une aubaine pour les assureurs et les banquiers. Mais une loterie pour les salarié·es (car rien ne garantit de rĂ©cupĂ©rer son Ă©pargne une fois Ă  la retraite) et une fragilisation de notre systĂšme par rĂ©partition qui perdra les cotisations des salarié·es les mieux payé·es !

  • PrĂ©caire

    La compensation des périodes de chÎmage ne sera plus garantie. Plus d'infos

    Les « points de solidaritĂ© » attribuĂ©s pour compenser les pĂ©riodes de chĂŽmage, invaliditĂ©, maternitĂ©... seront gĂ©rĂ©s dans un budget sĂ©parĂ© des retraites, financĂ©s par l’impĂŽt et pourront ĂȘtre remis en cause chaque annĂ©e par les parlementaires, Ă  l’image de ce qui s’est passĂ© sur les aides au logement. Il n'y aura plus de garantie de la compensation des pĂ©riodes de chĂŽmage.

  • PrĂ©caire

    25années

    Le calcul de la retraite ne s'effectuera plus sur les 25 meilleurs années, mais sur l'ensemble de la carriÚre. Plus d'infos

    Avec la prise en compte de l’ensemble de la carriĂšre pour le calcul de la retraite au lieux des 25 meilleures annĂ©es comme aujourd’hui, les annĂ©es de prĂ©caritĂ© ne pourront plus ĂȘtre effacĂ©es et baisseront le montant de la retraite.

  • PrĂ©caire

    1/2

    Moins de périodes de chÎmage indemnisées, moins de points retraites. Plus d'infos

    Avec la rĂ©forme de l’assurance chĂŽmage, la moitiĂ© des privĂ©.e.s d’emplois vont voir leur allocation chĂŽmage rognĂ©e ou carrĂ©ment supprimĂ©e... Ce qui diminuera d’autant leurs points pour la retraite !

  • Fonctionnaire

    62ans

    Il n'y aura plus aucun départ à la retraite avant 62 ans dans la fonction publique. Plus d'infos

    Fin des dĂ©parts anticipĂ©s des aides soignantes, infirmiĂšres, sage-femmes, Ă©goutiers, Ă©ducateurs PJJ... À l’exception des mĂ©tiers en uniforme, il n’y aura plus de possibilitĂ© de partir avant 62 ans pour compenser la pĂ©nibilitĂ©.

  • Fonctionnaire

    ⚖

    La prise en compte des primes dans le calcul des retraites va augmenter les inégalités entre les fonctionnaires. Plus d'infos

    Les primes seront désormais intégrées dans le calcul des retraites, ce qui est une bonne chose. Mais en contrepartie, le montant des pensions de retraite va baisser. Les fonctionnaires dont la rémunération repose fortement sur les primes - hauts-fonctionnaires notamment - seront avantagés, mais resteront concernés par la baisse générale des pensions de retraite. Pour les fonctionnaires qui ont peu de primes (souvent les femmes) ce sera la double peine : baisse de leur pension et aucun gain à la prise en compte des primes dans le calcul de la retraite.

  • Fonctionnaire

    6mois

    Le calcul de la retraite des fonctionnaires ne s'effectuera plus sur les 6 derniers mois. Plus d'infos

    La prise en compte de toute la carriĂšre au lieu des 6 derniers mois pour le calcul de la retraite va faire baisser les pensions des fonctionnaires, notamment pour celles et ceux qui ont peu de primes.

  • IndĂ©pendant·e

    🐿

    Les indépendants seront entiÚrement responsables de leurs cotisations. Plus d'infos

    Les périodes de creux seront accentuées et laisseront aux indépendants la plus complÚte responsabilité pour cotiser, ce qui les obligera à augmenter leurs honoraires auprÚs des clients ou réduire leurs marges.

  • Femme

    đŸ€±

    Les femmes seront obligées de travailler beaucoup plus longtemps avant de partir à la retraite. Plus d'infos

    Il faudra travailler beaucoup plus longtemps pour pouvoir maintenir son niveau de vie une fois parti.e Ă  la retraite, ce qui est trĂšs discriminant pour les femmes. Elles ont en effet des durĂ©es de carriĂšre beaucoup plus courtes du fait des charges familiales et risquent d’ĂȘtre toujours plus nombreuses Ă  se retrouver au minimum de pension.

  • Femme

    Les conditions d'accÚs à la pension de réversion vont se durcir. Plus d'infos

    En cas de dĂ©cĂšs du conjoint, les femmes seront obligĂ©es d’attendre de partir en retraite pour toucher la pension de rĂ©version, alors qu’aujourd’hui ce droit est ouvert dĂšs 55 ans. Si elles divorcent, elles n'auront plus de pension de rĂ©version.

  • Femme

    5%

    La compensation des périodes de maternité remise en cause Plus d'infos

    La validation de 2 ans de cotisations par enfant qui existe aujourd’hui sera supprimĂ©e, ainsi que la majoration de pension de 10% pour celles et ceux qui ont 3 enfants ou plus. A la place, une majoration de pension de 5% par enfant sera attribuĂ©e, mais pour l’un des deux conjoint.e.s au choix. ConsĂ©quence : si ce complĂ©ment Ă©tait attribuĂ© Ă  des hommes, certaines femmes pourront ne plus avoir aucune compensation de leur maternitĂ©, ralentissement et interruptions de carriĂšre alors que les Ă©carts avec les carriĂšres des hommes restent trĂšs importants !

  • Femme

    1000€

    Un minimum de pension qui n'est qu'un trompe l'oeil Plus d'infos

    Alors que le gouvernement met en avant sa volontĂ© de relever le minimum de pension Ă  1000 €, il prĂ©voit dans le mĂȘme temps de conditionner ce minimum Ă  la fois Ă  l’atteinte de l’« Ăąge d’équilibre » (qui se dĂ©calerait dans le temps) et au fait d’avoir effectuĂ© une « carriĂšre complĂšte ». Les compensations des congĂ©s maternitĂ©s Ă©tant dans le mĂȘme temps supprimĂ©es, ce minimum serait de plus en plus dur Ă  atteindre pour les femmes.

  • Jeune

    👮

    Le gouvernement se dit prĂȘt Ă  sacrifier les plus jeunes en mettant en place la « clause du grand-pĂšre ». Plus d'infos

    Pour dĂ©miner le mouvement social, le gouvernement a annoncĂ© qu’il Ă©tait prĂȘt Ă  mettre en place la « clause grand-pĂšre », soit rĂ©server l’application des reculs de sa rĂ©forme aux nouvelles gĂ©nĂ©rations uniquement.

  • Jeune

    67ans

    La retraite bien aprĂšs 67 ans Plus d'infos

    Le gouvernement prĂ©voit un systĂšme en pilotage automatique, oĂč l’ñge de dĂ©part reculera sans cesse puisqu’il devra suivre l’espĂ©rance de vie de chaque gĂ©nĂ©ration : tout dĂ©part avant cet « Ăąge d’équilibre » sera sanctionnĂ© par une diminution du montant de la retraite d’autant plus forte que le dĂ©part sera prĂ©coce. A carriĂšre Ă©gale il faudra travailler bien aprĂšs 67 ans pour espĂ©rer bĂ©nĂ©ficier d’un niveau de retraite similaire Ă  celui d’une personne qui prendrait sa retraite aujourd’hui. Une double peine pour chaque nouvelle gĂ©nĂ©ration.

  • Jeune

    ✊

    « De toute façon, je n’aurai pas de retraite... » Si ! Proportionnelle Ă  notre mobilisation. Plus d'infos

    Pour dĂ©mobiliser les jeunes, nombreux sont ceux qui entretiennent l’idĂ©e selon laquelle nous n’aurons pas de retraite. Or aujourd'hui, mĂȘme dans les prĂ©visions les plus pessimistes, nous aurons toujours une retraite, simplement d'un niveau indigne. Renversons le dĂ©faitisme : nous aurons une retraite ! Le fait qu'elle soit solidaire et suffisante dĂ©pendra de notre mobilisation.

  • Proche de la retraite

    2025

    Votre départ en retraite avant 2025 sera remis en cause. Plus d'infos

    Le gouvernement souhaite faire entre 8 et 17 milliards d’économies sur l’annĂ©e 2025. Ça veut dire qu'il souhaite baisser les pensions et allonger la durĂ©e de travail de toutes les personnes qui avaient prĂ©vu de partir entre 2020 et 2025 dans des proportions considĂ©rables.

  • À la retraite

    Le niveau des pensions ne sera plus garanti. Plus d'infos

    Le niveau des pensions qui sont versĂ©es aujourd'hui pourrait tout Ă  fait diminuer. C’est ce qui s’est passĂ© en SuĂšde oĂč les pensions ont Ă©tĂ© amputĂ©es de 10% entre 2010 et 2014. Pour faire des Ă©conomies sur le budget des retraites, le gouvernement a dĂ©jĂ  dĂ©sindexĂ© les pensions et augmentĂ© la CSG sur les retraitĂ©s. Il n’offre aucune garantie que le niveau de vie garanti par les pensions actuelles ne diminuera pas dans les prochaines annĂ©es.

  • Toutes et tous

    Lors du passage Ă  la retraite, le niveau de vie ne sera plus maintenu. Plus d'infos

    L’objectif du systĂšme de retraite ne serait plus de maintenir le niveau de vie mais de ne pas augmenter les dĂ©penses de retraites. On bloque les cotisations Ă  leur niveau actuel et en cas de besoin, on ajuste Ă  la baisse le niveau des pensions. Le montant de notre retraite dĂ©pendra de l’espĂ©rance de vie de chaque gĂ©nĂ©ration et de la situation Ă©conomique, et nous le connaĂźtrons au dernier moment. La loterie.

  • Toutes et tous

    🍰

    Le niveau des pensions de retraite va diminuer pour tout le monde Plus d'infos

    Le gouvernement prĂ©voit de plafonner le financement des retraites Ă  son niveau actuel. Pourtant, d’ici Ă  2050, le nombre de plus de 60 ans va augmenter de 40%. . La mĂȘme part de gĂąteau pour une proportion plus importante de personnes ? Ça fait moins de gĂąteau pour tout le monde. Ça fait baisser les retraites pour tout le monde.

  • Toutes et tous

    đŸ€–

    L'ùge de départ à la retraite sera automatiquement et indéfiniment repoussé. Plus d'infos

    Le gouvernement prĂ©voit un systĂšme en pilotage automatique, oĂč l’ñge de dĂ©part reculera sans cesse puisqu’il devra suivre l’espĂ©rance de vie de chaque gĂ©nĂ©ration. Pour les 1980, « l’ñge d’équilibre » est dĂ©jĂ  prĂ©vu d’ĂȘtre 65,4 ans. Pour les 1990, ce sera 66,25 ans, et sans garantie du niveau de pension !